mois krystof-theatre rag
Accueil Théâtre de l'opprimé Théâtre du soi Jeu Masqué Formations / Stages
Spectacles Photos / Vidéo Liens Contact


le théatre de l'opprimé:

Le théâtre de l’opprimé est un travail de recherche ; c'est une démarche volontaire pour recréer et analyser des situations conflictuelles.
Je travaille dans un premier temps sur des images d'oppression ; ces images vont être mises en dialogues et en mouvements créant ainsi des scènes qui peuvent être jouées devant un public.

Ces représentations concrètes de la vie sont le fruit d'un travail individuel sur une situation donnée, à un moment donné, dans un lieu déterminé.
L' individualité se met au service du groupe, et inversement :  il y a toujours interaction entre le travail individuel et le travail de groupe, l'un et l'autre étant complémentaires, et indissociables.
Chaque participant devient tour à tour comédien, auteur, metteur en scène et spectateur et de ce fait inter-agit dans les situations de chacun.

Dans une situation de conflit, le dialogue entre deux personnes se sclérose et aboutit souvent à un monologue où l'un des deux  impose, commande, dicte, tandis que l'autre est réduit au silence.

Le théâtre de l’opprimé aide à comprendre et à rompre cette relation de dépendance. Il favorise le rétablissement du dialogue entre ces deux personnes.Cette relation de dépendance peut être le reflet du fonctionnement de toute une société quand celle-ci entraine, occasionne, voire soutient des inégalités entre les êtres humains.
Le théâtre de l'opprimé ne vise pas à adapter un citoyen à une société injuste mais ces techniques visent à transformer cette société.

La société peut être la nation tout entière, et nous pouvons aussi parler de micro société : la famille, le monde du travail, l’école, la rue.....

Ce n’est surtout pas une technique théâtrale tournée vers le passé, mais le théâtre de l’opprimé est envisagé comme un tremplin vers le futur. C’est à dire qu’il ne montre pas seulement des images du passé, mais grâce à ce travail d'analyse il  prépare principalement des modèles d’action pour le futur.
 

Le théâtre de l’opprimé a deux principes fondamentaux : 

- Aider le spectateur à se transformer en protagoniste d’une action dramatique ; en devenant ainsi acteur, il devient sujet pour changer la situation donnée.

 - Ne pas se contenter de réfléchir sur le passé, mais faire en sorte de préparer le futur.
le théâtre forum :

une scène conflictuelle est joué une première fois devant le public. Cette même scène est rejoué une seconde fois à l'identique. un spectateur pourra alors se transformer en spect-acteur, pour monter sur scène afin de remplacer le protagoniste de l'histoire.

en rejouant la scène avce ls comédiens selon sa vision, il change la réalité de la scène. une autre fin se joue devant les spectateurs peut-être plus favorable pour le protagoniste.

le théâtre d el'opprimé aide le spectateur à ne plus être passif, mais à se trnsformer en créateur. le spectateur peut donner son opinion sur ce qu'il voit.

il ne s'agit pas d etrouver la bonne réponse, mais d'expérimenter avec les spectateurs sur scèes les pistes, les solutions possibles.


l'arc en ciel du désir :

les scènes crées se jouent eu sein même du groupe de travail.  l'interaction se fait entre tous les membres du groupe, le travail de chacun faisant résonnance sur le groupe et inversement.
j'utilise les techniques introspectives du théâtre de l'opprimé pour aider à analyser les relations conflictuelles entre duex ou plusieurs indivivuds.


Christophe CHARRIER
101 rue de la chagne d'en bas
73460 Montrailleur
Tel : 09.62.24.17.65. / 06.20.51.30.43.